Luttes pour l'Ecologie et l'Humain

La Libération de la Nature par la Libération de l'Homme

 

Le nouveau système que veut créer le Mouvement Révolutionnaire pour la Libération de la Nature est basé sur quelques principes simples qui se renforcent entre eux. En effet, le premier fondement du nouveau système sera la « pseudo-libération » de la nature. Le terme de pseudo-libération est ici utilisé car, même si ce serait souhaitable au-delà de toute espérance, aucun système ne pourrait réellement fonctionner si la nature était totalement libre, c'est-à-dire si aucun être vivant n’appartenait à un autre comme c’est aujourd’hui le cas. En réalité, nous concevons la libération de la nature en considérant qu’elle devrait donc appartenir à tout le monde ; elle ne peut pas être une propriété privée. Pour ce faire, elle doit donc appartenir à tous les citoyens en étant nationalisée dans un état qui serait également remodelé de manière à ce que chaque citoyen ait le même pouvoir que les autres.

Le nouvel état ne comporterait donc pas seulement des représentant mais des assemblées libres constituées de ces représentants et d’experts qui ne seront alors que des conseillers et n’auraient pas de pouvoir décisionnaire contrairement aux simples citoyens qui assisteraient à l’assemblée. De plus, ces représentants ne seraient pas élus mais tirés au sort et soumis en permanence à un contrôle citoyen qui déciderait de leur évolution en pouvant les radier à n’importe quel moment où en posant un véto sur leurs actions.

Il existerait bien évidemment un moyen de modifier la constitution, celui-ci serait une assemblée constitutionnelle de 1000 citoyens tirés au sort qui voteraient les propositions faites par tout citoyen mais auraient ensuite une impossibilité d’exercer l’un des pouvoirs présentés dans la dite constitution.

La citoyenneté ne s’obtiendrait plus par l’âge, qui n’est en aucun cas une preuve de la capacité d’une personne à être citoyen, mais par l’obtention, au moyen d’un remodellement du système éducatif, d’un diplôme de citoyenneté. Ce dernier s’obtiendrait avec  80% des compétences demandées.

Il y aura séparation de quatre pouvoirs, exécutif, législatif, judiciaire et financier, qui auront chacun leurs assemblées (ou chambres) départementales, régionales et nationales.

L’appartenance de la Nature à l’État sera donc équivalente à l’appartenance de la Nature à chaque citoyen de manière égale et sans frais. Les ressources naturelles seront donc totalement gratuites bien que soumises à des lois d’utilisation très strictes. Les besoins de première nécessité seront également gratuits ou en existeront à prix réduits. Il y aurait en effet une nationalisation impliquant une gratuité totale de la santé, de l’eau, de l’énergie ainsi que le transport vers les lieux de travail et l’alimentation, le logement et l’habillage seront présents à prix modestes et gratuits pour les nécessiteux.

Un salaire national serait institué. Les profits des entreprises serait regroupés dans une caisse nationale qui redistribuerait un salaire égal à chaque citoyen et un salaire adapté aux entreprises pour un développement global contrôlé et égal. Pour les citoyens ayant étudiés après l’obtention de l’âge légal de travail, leur salaire sera doublé pendant un nombre d’années égal au nombre d’années d’études. La valeur du salaire national sera déterminée par les citoyens et le reste de la caisse nationale permettra le bon fonctionnement du système de santé sociale nationale.

A cela s’ajoute l’excellente idée de Richard Wittig de permettre à chaque citoyen de disposer d’une année sabbatique tous les sept ans, ce qui permettrait une forte diminution, et un meilleur contrôle, du chômage.

Severn : la Voix de nos enfants

Un film de Jean-Paul Jaud donnant la parole à Severn Cullis-Suzuki, qui, au sommet de Rio avait chamboulé les esprits des chefs d'Etats, et avait démontré le courage et l'implication de la jeunesse pour l'environnement qu'elle voit disparaitre et qui a peur pour ses enfants. Jean-Paul Jaud donne également la parole à d'autres acteurs de la résistance, qu'ils soient connus ou anodins, mais aussi à des victimes du système anti-environementaliste. Voici la bande d'annonce : 

Notre-Dame des Landes

Mobilisons-nous pour Notre-Dame des Landes !

Réoccupons la ZAD de Notre Dame des Landes contre la milice policière au service du grand Kapital.

La ZAD de Notre Dame des Landes où va être construit le futur Aéoport de Nantes est occupé par la milice policière au service du grand Kapital: début octobre, plus de 500 CRS et gendarmes mobiles aidé par deux hélicoptères sont intervenus sur la zone pour évacuer les habitants. Le groupe capitaliste impérialiste "Vinci" espère y construire l'Aéroport du Grand Ouest, en détruisant la nature pour s'enrichir. 
 
Pour la lutte contre ces ammenagements inutiles et destructeurs de vies, voila le relai de http://www.notredamedeslandes2013.org/  et leur affiche ci-contre :
 
affiche3-4aout-247.jpg
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site